Cohabitation Chien – Chat (Akita & Highland Lynx)

.

.

Aujourd’hui c’est la fiesta ! 💃🏼✨

Mandel aka Mandelito, notre petit chat à 1 an … (et oui déjà)

Pour l’occasion j’avais envie de vous écrire cet article que vous m’avez beaucoup demandé ! Avec l’alimentation de Malcolm, une des questions les plus souvent posées est : Comment s’est passée la cohabitation entre Malcolm & Mandel ?

Avant de vous raconter notre témoignage sur Mandel et Malcolm je vais commencer par vous expliquer comment le lynx est arrivé dans notre vie et vous en dire un peu plus sur lui. Après tout c’est son jour de gloire, profitons-en … en plus je ne vous l’avez pas encore présenté ici !

.


Mandel, le Highland Lynx

Une toute nouvelle race de chat en France originaire du Canada et issue du croisement entre un Désert Lynx et un Jungle Curl. C’est lors d’un shooting de Malcolm à Paris l’an dernier que nous avons découvert la race. C’est chez Jean-Christophe Stoerkël au 6, Mandel, endroit emblématique à deux pas de la Tour Eiffel que nous avons rencontré pour la première fois les Highland Lynx. Cet hôtel particulier, ancienne demeure de Christian Dior accueille désormais la chatterie Lynx de France, il est d’ailleurs le seul véritable élevage en Europe.

Nous avons premièrement craqué physiquement sur la race puisque vous l’avez peut être remarqué … ils sont très atypiques. Certains peuvent avoir des pattes polydactiles (plusieurs doigts), des oreilles curly, et des queues courtes. Mais le fait de craquer pour leurs jolis minois ne nous à pas suffit pour sauter le pas. Sinon j’aurais déjà dix huits chats et chiens …

C’est lorsque Jean-Christophe nous a présenté ses chats et expliqué le caractère de la race que nous avons véritablement réfléchi a en adopter un. Des chats sociables, affectueux avec le caractère d’un chien. Une race plutôt très obéissante pour des chats, très proche de son maitre avec des attitudes surprenantes et rigolotes. Mais surtout avec la particularité de bien s’entendre avec les chiens … 

.

.

Il n’était pas question pour moi de prendre un deuxième chien, car j’ai besoin d’énormément de temps pour Malcolm et pour gérer notre activité commune. Notre organisation est idéale comme ceci, un deuxième chien serait difficile à gérer pour moi. J’ai eu deux chiens en même temps avant Malcolm et je sais que cela demande deux fois plus ce qui ne convient pas à mon style de vie actuel. Mandel s’est donc révélé être le parfait compromis … Un petit chat qui demande il faut le dire moins d’organisation qu’un chien mais quand même avec le caractère d’un petit chien. (Aujourd’hui, soit un an plus tard je peux vous assurer que je suis encore plus confortée dans cette décision.)

Nous avons donc eu l’immense honneur que Jean-Cristophe, nous confie une de ses petites merveilles. Je l’ai baptisé Mandel, en honneur de son lieu de naissance, un petit clin d’oeil pour cet endroit magique. Il est arrivé à la maison à ses trois mois, après avoir été bien sevré et extrêmement socialisé en présence de chiens, d’humains etc … J’avais demandé à Yoann Latouche qui s’occupe des chatons, de le socialiser dès son plus jeune âge avec l’eau afin qu’il puisse peut être aimer cela plus tard. Ce qu’il à réussi avec brio, quand on voit l’aisance de Mandel dans n’importe quelle situation.

.

Malcolm, l’ennemi des chats du quartier 

C’est bien connu, en général un chien qui n’a jamais côtoyé de chat dès son plus âge a tendance a être chasseur et a aimer les courser. D’autant plus lorsqu’on connait le côté chasseur hors pair d’un Akita … Si un ours essaye d’attraper un chat c’est rarement pour lui faire des papouilles et ca fini souvent mal. C’est la chose qui me faisait le plus peur avec Mandel … Et si Malcolm le blesse … et si il ne le tolère pas du tout …

Et oui car Malcolm en plus de n’avoir jamais grandi avec des chats avait la fâcheuse tendance a essayer de chopper les chats (il l’a toujours). Ceux de notre lotissement sont particulièrement vigoureux et n’ont absolument pas peur de Cocolm. Je dirais même qu’ils le cherchent … c’est aussi la raison pour laquelle Malcolm n’a jamais aimé les chats …

Jean-Christophe qui connaissait bien Malcolm et ses caractéristiques raciales était bien au courant qu’il y avait de grandes chances que ca ne passe pas entre les deux poilus. Il était tout à fait prêt à récupérer Mandel si ca n’allait pas. Je peux vous dire que c’est quelque chose de très rassurant … Si vous êtes dans le même cas que nous, trouvez un éleveur qui est prêt à faire ce genre de concession. Étudiez la possibilité que cela ne puisse pas du tout bien se passer afin d’éviter d’avoir a replacer un animal. C’est aussi une preuve que l’éleveur tient à ses animaux et qu’il ne les place pas sans réfléchir.

.

La rencontre, David contre Goliath

C’est mon amie Laetitia (Akita The Real Life) qui a descendu Mandel de Paris lors de son déménagement personnel pour Bordeaux. Il est arrivé dans sa petite caisse de transport dans laquelle il avait été remarquablement sage et propre pendant ce trajet de plus de 5 heures en voiture.

Je suis allée avec Malcolm dans la voiture récupérer Mandel dans la nouvelle maison de Laetitia. Je tenais à ce que leur première rencontre ne se fasse pas à la maison. Malcolm a senti Mandel à travers la cage, il était super excité … ce qui ne me rassurait pas vraiment.

Pendant le trajet en voiture, Mandelito dans sa cage sur la banquette arrière a fait quelques petits miaulements discrets, Malcolm dans le coffre tendait son museau pour le sentir. Il tournait la tête dans tous les sens à chacun des bruits du chaton. Il était très étonné et intrigué d’avoir un chat dans notre voiture. Mais je trouvais que c’était bien de les faire passer ce premier moment ensemble.

.

.

Arrivée à la maison, j’ai posé la cage avec Mandel au fond du salon sous notre surveillance. Je voulais déjà voir comment Malcolm réagirait … Il s’est tout simplement couché devant et a attendu. Dès que Mandel bougeait, il été très intrigué. J’avais encore très peur pour ouvrir la cage, il faut l’avouer.

Ensuite, j’ai tenté de sortir Mandel de sa cage et de le prendre dans mes bras. Il a eu très peur lorsque Malcolm s’est approché, il s’est défendu et m’a griffé et mordu très fort lorsque je tentais de le maintenir pour ne pas qu’il se jette de peur sur Malcolm.

C’est là que j’ai compris que ce n’était pas la bonne méthode …

Un chat a besoin de sentir qu’il peut s’échapper à tout moment … Il n’aime pas se sentir bloqué et piégé. J’ai donc commencé par ouvrir sa cage et le laisser libre. Au début il ne sortait pas et je tenais Malcolm pour ne pas qu’il aille enfoncer sa tête à l’intérieur pour dévorer mon chaton.

Il restait collé à la cage comme si il attendait que Mandel sorte, il arrivait quand même à s’endormir devant. Mandel avait envie de sortir mais l’ours montait la garde. J’ai alors pris la décision de placer Mandel sur un fauteuil en hauteur, il avait l’air d’apprécier. Petit à petit Malcolm se rapprochait, je lui disais fermement “Pas toucher” ordre qu’il connait plutôt bien. Il le sentait … il couinait un peu mais sa réaction était encore inconnue pour moi. Je n’étais pas encore certaine de ses intentions et je sais qu’un Akita peut être très imprévisible même si Malcolm ne l’est pas forcément.

Mandel est finalement descendu du fauteuil, il a commencé a marcher un peu autour. Je tenais Malcolm pour que le petit prenne ses aises. Petit à petit, il découvrait de nouveaux endroits dans la maison. Puis je le remettais à nouveau dans sa cage et j’installais Malcolm à côté. Je le félicitais énormément par la caresse et à la voix. Attention à la friandise car cela peut être une réelle source de conflit entre les animaux. Je vous conseille de ne pas mettre leurs gamelles ensembles.

Lorsque Mandel a commencé a vouloir courir dans la maison, il s’est vite rendu compte que c’était quelque chose qui excitait beaucoup Malcolm qui se levait d’un coup pour le suivre. C’est souvent à cause de cela qu’un chien peut voir le chat comme une petit proie qui fuit. Finalement Mandel aa très vite compris qu’il était préférable pour lui de se déplacer lentement et en silence.

.

.

Le jeu a été une bonne solution pour détendre Mandel et Malcolm, qui y sont très réceptifs. Sans trop monter en excitation bien sur et sous contrôle. Mandel jouait et s’approchait doucement de Malcolm jusqu’a jouer entre ses pattes. Malcolm avait enfin un regard plus doux et moins intrigué. J’ai l’impression qu’il ne le voyait plus pareil qu’au premier jour.

Ils ont mis réellement 4 jours à se tolérer. C’était beaucoup plus rapide que ce que j’avais imaginé et que dans certains témoignages de propriétaires d’Akitas Américains. Je m’imaginais tellement a avoir a créer des sas de sécurité pour le chat et a devoir jongler entre les deux pendant un moment … C’était vraiment une belle surprise de les voir s’entendre si rapidement, j’étais tellement fière de Malcolm. Pensez vraiment a récompenser votre chien et a le féliciter pour approuver son bon comportement, je suis certaine qu’ils sont réactifs à cela.

Mon amie Laetitia le dit d’ailleurs souvent, pour elle prendre un chat n’aurait pas été possible avec Yume sa femelle Akita Américaine. Les risques auraient été bien trop grands car sa chienne est bien moins tolérante que Malcolm ou que son mâle Yuki.

C’est pour ca que c’est un peu la roulette russe … On ne peut clairement pas mettre tous les chiens dans le même sac en disant que ca va bien se passer ou non. Certains chiens sont bien plus tolérants que d’autres …

Pour les propriétaires d’Akitas : Quand on me demande si je conseille de prendre un chat après un Akita, je dirais que c’est quelque chose a prendre très au sérieux et qu’il ne faut pas sous estimer votre Akita, car je reçois très souvent des messages de personnes désespérées qui me demandent conseils et comment faire. Certains même au bout de plusieurs années n’arrivent pas a avoir une bonne entente chien chat. Je préconiserais plutôt d’intégrer un Akita après un chat, car les chances sont plus nombreuses que cela se passe mieux, même si il y a des chats qui ne tolèrent pas les chiens. En revanche, voici les points que je juge utile de connaitre pour favoriser une belle rencontre.


Mes conseils pour accueillir un chaton avec un chien:

  • Prévenez la personne qui vous a vendu le chat que vous avez un chien, assurez-vous qu’il puisse reprendre l’animal si cela ne se passerait vraiment pas bien.
  • Favorisez une première rencontre à l’extérieur
  • Le chat doit toujours se sentir libre et pouvoir s’échapper en cas de besoin
  • Prévoyez des endroits en hauteur pour rassurer le chat
  • Certains utilisent une muselière pour plus de sécurité (je ne l’ai pas fait pour ne pas frustrer Malcolm qui n’en a pas l’habitude)
  • Attention aux conflits avec la nourriture
  • Ne les laissez pas sans surveillance
  • Prenez votre temps … ne forcez surtout pas les contacts

.

Aujourd’hui, Mandel & Malcolm s’entendent à merveille …J’ai pu très rapidement les laisser seuls et ensemble à la maison ce qui est genial. L’ours a toujours fait très attention en jouant avec Mandel, il n’utilise pas la force et c’est adorable de le voir être si doux. Il ne fait pas de protection de ressources et heureusement puisque Mandel est un vrai glouton qui n’hésite pas a venir récupérer la nourriture directement dans la gueule de Malcolm (Je reste toujours vigilante quand même). Parfois il a même du mal à remettre Mandel en place lorsqu’il va trop loin en jouant. Combien de fois est-ce que je vois Malcolm se faire malmener par Mandel … il est extrêmement patient !

Malcolm n’aime pas les câlins et Mandel les adorent … mais il ne dit rien lorsque son petit chat vient se blottir dans ses pattes. Il souffle et attend gentiment qu’il parte. Je pense sincèrement que la race de chat que nous avons choisie a aidé pour l’entente entre les deux. Le caractère de l’Highland Lynx sociable et qui s’entent bien avec les chiens nous a vraiment facilité le travail. Je pense que c’est un facteur a prendre en compte également. Plus le chat sera docile et plus ce sera simple.

.

J’espère que cet article pourra vous aider si vous souhaitez aussi prendre un chat après votre chien. Sachez que je ne suis pas professionnelle de l’éducation même si il est vrai que j’ai des notions grâce à mon entourage et mes propres expériences. J’ai surement dû faire des erreurs en présentant mes deux loulous, mais gardez toujours en tête que chaque cas est différent.

Je vous laisse avec quelques vidéos de mes amours …  ❤️

.

Partager:

2 Commentaires

  1. Laetitia
    16 février 2019 / 10 h 56 min

    Top ton article il est très bien écrit tout en prenant des pincettes (nécessaire) pour les autres (tuturs) propriétaires.

  2. Irene F. Mazur
    16 février 2019 / 11 h 10 min

    Malcolm and Mandel are absolutely adorable together! What a great combination they make!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *